Haiti, points de droits legendaires

Joseph Carlos - June 11 2012, 11:31 AM

Haïti, les Points de Droits légendaires de la perception spirituelle du jamais vu !
Les lois haïtiennes et les conventions ratifiées par le Gouvernement haïtien sont claires sur les modes de traitement qu'on doit donner aux Etres Humains.

Selon l'article 8 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme: « Toute personne à droit a un recours effectif devant les juridictions nationales compétentes contre les actes violant les droits fondamentaux qui lui sont reconnus par la constitution ou par la loi ».

Selon le préambule de la DUDH -6: Considérant que les Etats membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.

Selon la constitution du 29 mars 1987:
Art. 22: L'état reconnaît le droit de tout citoyen à un logement décent, à l'éducation, à l'alimentation et à la sécurité sociale.

Art. 32-4: L'enseignement agricole, professionnel, coopératif et technique est responsabilité de l'état et des communes.

Art. 245: La liberté économique est garantie tant qu'elle ne s'oppose pas l'intérêt social.

L'Etat protège l'entreprise privée et vise a ce qu'elle se développe dans les conditions nécessaires a l'accroissement de la richesse nationale de manière a s'assurer la participation du plus grand nombre au bénéfice de cette richesse.

Art. 246: L'Etat encourage en milieu rural et urbain, la formation de coopératives de production, la transformation de produits primaires et l'esprit d'entreprise en vue de promouvoir l'accumulation du capital national pour assurer la permanence du développement.

Art. 247: L'agriculture, source principale de la richesse nationale, est garantie du bien-être des populations et du progrès socioéconomique de la nation.

Article 248-1: La loi détermine la superficie minimale et maximale des unités de base des exploitations agricoles.

Suite (google ou yahoo)
Art. 249: L'état a pour obligation d'établir pour assurer la productivité maximale de la terre et la commercialisation interne des denrées. Des unités d'encadrement technique et frontières sont établies pour assister les agriculteurs au niveau de chaque section communale.

Art. 250: L'importation des denrées agricoles et de leurs dérivés produits en quantité suffisante sur le territoire national est interdite sauf en de force majeure.

Art. 251: L'importation des denrées agricoles et de leurs dérivés produits en quantité suffisante sur le territoire national est interdite, sauf cas de force majeure.

Art. 253: L'environnement étant le cadre naturel de vie de la population, les pratiques susceptibles de perturber l'équilibre écologiques sont formellement interdites.

Art. 255: Pour protéger les réserves forestières et élargir la couverture végétale, l' état encourage le développement des formes d'énergie propre: solaire, éolienne et autres.

Art. 256: Dans le cadre de la protection de l'environnement et l'éducation publique, l'état a pour obligation de procéder à la création et à l'entretien de jardins botaniques et zoologiques en certains points du territoire.

Art. 258: Nul ne peut introduire dans le pays des déchets ou résidus de provenance étrangère de quelque nature que ce soit.
Art. 259: L'Etat protège la famille, base fondamentale de la société.

Selon le Code rural haïtien daté de 1962 :
Art.: Le propriétaire foncier est sous à l'obligation de cultiver, d'exploiter, de protéger le sol, conformément à la constitution, aux dispositions du présent code sur le les cultures et celle de la Loi Agraire.

Art. 41: La culture, l'exploitation et protection du sol, constituent, comme la propriété foncière elle-même, une fonction sociale.

Tout cultivateur paysan avant d'entreprendre la mise ou la remise en valeur d'un fonds de terre, pourra requérir par les soins de l'agent compétent du département de l'Agriculture ou de l'agent qualifié de tout autre Organisme compétent, une analyse chimique du sol de ce fonds.

Le résultat de cette analyse lui fourni sans frais.

Art. 46: Le Département de l'Agriculture ou tout autre organisme compétent indiquera les cultures auxquelles le fonds de terre aura été reconnu propre conformément à l'analyse dont il s'agit à l'article précédent.

Art. 47: Si une parcelle de terre se trouve propre à la culture de denrées d'exploitation et de produits de consommation locales, le Département de l'Agriculture ou tout autre organisme compétent prescrira dans quelle proportion chaque catégorie de culture doit être réalisée.
A défaut de la prescription particulière, la parcelle sera consacrée pour un tiers respectivement à la production de denrée d'exploitation, de matières nécessaires aux industries locales et aux vivres alimentaires.

Art. 52: Aux de la mécanisation de la culture du sol' l'agent compétent du Département de l'Agriculture ou l'agent qualifié de tout autre organisme compétent, pourra prescrire l'enlèvement provisoire des clôtures séparative des fonds ruraux voisins de peu d'étendue.

Art. 55: Des systèmes d'irrigation ou drainage seront établis par l'Etat ou les communes soit par les cultivateurs conjuguant leurs efforts communautaires...

Art. 183: Tout forêt réservée appartenant à l'Etat sera administrée par le Département de l'Agriculture ou son contrôle.
Art.

235: Tout produit agricole ou élevage livré au commerce doit être de qualité loyale et marchande...

Art. 330: Il est institué un corps adjoint aux forces de Police de la République dénommé « Police Rurale » pour assurer la protection des familles et propriétés rurales, la surveillance des cultures et du bétail, le maintien de l'ordre et de la tranquillité publique dans les campagnes.

Art. 183: Tout forêt réservée appartenant à l'Etat sera administrée par le Département de l'Agriculture ou son contrôle.
Selon le Code du travail de la République d'Haïti:
Art. 379: Nul travailleur agricole ne pourra percevoir pour une journée de huit heures, une rémunération inferieure au salaire minimum en vigueur.

Les salaires payables en espèces le seront exclusivement en monnaie ayant cours légal.
Art.

383: Les travailleurs agricoles jouissent des mêmes droits d'association et de liberté syndicale que ceux qui sont assurés aux travailleurs de l'industrie et du commerce.

Art. 384: Lorsque l'employeur se charge de fournir le logement, celui-ci devra être sain, aéré, décent et assurer une protection sure contre les intempéries.

Il sera conçu de manière que les parents disposent d'une chambre et que enfants soient séparés par sexe. L'employeur devra exiger que le logement soit bien entretenu et fournir le matériel nécessaire à son entretien.

Art. 385: Toute exploitation agricole regroupant au moins vingt travailleurs sera tenu de fournir gratuitement une assistance médicale à ses travailleurs ainsi qu'aux membres de leur famille vivant avec sur cette exploitation.

Art. 386: L'employeur encouragera les travailleurs agricoles à envoyer leurs enfants à l'école rurale la plus proche.

Art. 387: Lorsque l'exploitation sera située loin d'un centre d'approvisionnement, l'employeur encouragera les travailleurs a participer a la création de groupements coopératifs destinés a fournir aux travailleurs et à leurs familles les marchandises nécessaires à leur entretien et de groupements de développement communautaire.

Art. 438: Sont insalubres les travaux, les installations ou les industries dont la nature même peut donner naissance à des conditions susceptibles de menacer ou d'altérer la santé des travailleurs, ou du fait des résidus solides, liquides ou gazeux.

Selon le Code Pénal Haïtien de Menan Pierre-louis:
Art. 48: Il n'y a ni crime ni délit, lorsque le prévenu était en état démence au temps de l'action ou lorsqu'il a été contraint par une force à laquelle il n'a pas pu résister.

Art. 227-6: Toute personne valide qui aura été trouvée mendiant sera punie d'un emprisonnement de six jours a six mois et renvoyée, après l'expiration de sa peine, a la résidence qui lui sera désignée par le ministère public.

Art. 273: Il n'y a ni crime, ni délit, lorsque l'homicide, les blessures et les coups étaient commandes par la nécessité actuelle de la légitime défense de soi-même ou d'autrui.

« Vous pourriez lire tous mes articles, en tapant sur Yahoo ou Google »
Commencer par: « Haïti, la Morale et la Politique ont pris aux pièges des violations des droits fondamentaux humains.

(Texte base :Romain 13 :1) », « Haïti, Généalogie du nom véritable de Dieu Homme en dehors de son nom analogique.»«Haïti quel cauchemar ! Voila, les anciens riches coloniaux de 17 octobre 1806 ne sont qu'aussi cruels devant les nouveaux riches des ghettos des ONG ».

« Le Dieu Haïtien en guerre face aux leaders menteurs professionnels des 2%70% sans aucune utilité sociale ».

« Le pardon Haïtien en guerre face à la justice sociale des Riches ! »
« Ayiti twou koken pafon !Moun rich yo mete moun pov yo fas a fas pou tigras manje late! 1986/1991/1994/2002/2004/2006/2010/2012(verite kont manti)/ » « Chers collègues et amis, Votre message me fait beaucoup de plaisir à mon âme et aussi à mon c"ur, c'est comme un fleuve qui déverse de l'eau potable dans toutes mes veines.

» Ayiti twou koken pafon !Moun rich yo mete moun pov yo fas a fas pou tigras manje late! 1986/1991/1994/2002/2004/2006/2010/2012(verite kont manti
Joseph Carlos, Ministre Des Droits Humains
Ayiti twou koken pafon !Moun rich yo mete moun pov yo fas a fas pou tigras manje late! 1986/1991/1994/2002/2004/2006/2010/2012(verite kont manti)/ tout ajan verite yo bebe devan gwo grangou kap ravaje kod trip mas defavorize a! Jodia di "kou" mande ak bay la pakab mache anko! Se nan travay ke lom genyen dwa ak diyite ak pesonalite! Ou fin apwann mwen mande nan bloke sevo ak detwi kilti lakay (Konbit).

Jodi a nou tout mele, ebyen se pou wou ka jere riches ou, pou pwop tet ou! « Chasser le naturel, il revient au galop ».

Tout moun konnen zafe sekirite nan mond la se elit entelektyel (Sa nou rele klas mwayen) ki gereli.

Moun kigenyen lajan an Ayiti yo pa men trete moun kife efos pou edike tet ou, men tan kou bet sovaj nan fore." Sekirite piblik: Prevansyon sosyal dabo nan kontrole lespwi tout moun de fason izole kelkeswa kote liye a sou late!" men tout fok nou bay moun pov yon timanje pou yo ka jere kod trip yo. San kwa bagay la ap dejenere nan men nou! Paske mize ap pwodwi toujou pwop revolt li ! depi vaz la plen fok liranvese ! mwen li papa depi mwen te tou piti swit se chemen Legliz gwann mwen ak manman mwen te montre mwen. Nou anseye mwen moralite, diyite, pesonalite, charite, lanmou, jistis, respekte tout moun, pafe manti, pa vole afe lot moun epi mwen pa dwe bay riches premye plas nan lavi mwen! Epi nou li nap ramase riches ! Ebyen tou nou tout fout mele ! Lavi, limye, verite(Dlo, manje, rad, kay, travay, lanmou, sekirite ak jistis )yo tout mache ansanm ! Se sa kikontra sosyal la wi: Rekonsilyasyon se: « solidarite ak pataj ».

N'est-ce pas Yvon Neptune?

« Bef te di lap sal savann se pwop bonda li li sal avan ! » « Je pep la la lap gade moun rich yo ki mete pitit fiy ak gason moun pov grangou yo fas a fas pou yo fe yo batay antre yo pou tikras manje late ! mwen pap janm sispann di ke se moun rich kap batay moun pov pou manje nan bay yo tout kalite manti pou yo kap divize yo antre yo. Daye kote moun pov kipaka manje twouve gwo zam fann fwa sa yo epi.

nou Pa fe zam an Ayiti.

La Bib di: « Moun lach depi li anfot, li tou pwet pou li mete li ajenou devan tout ti bagay ! Angran palespri kaka je palinet ».

sa kap pase la se mize ak grangou moun pov yo ke rich ap itilize pou fe pov asasine pov parey yo ak zam blan je vet fe ! tale pou yo di « Ou pa we tineg nwa paka dirije tet yo se tou jounen yap goumen antre.

Men yo pap di ke se moun rich ki bay yo zam pou pwoteje pwop entere pesonel pa yo. Deye neg rich an Ayiti si malere pa aksepte batay ak malere parey yo pab bay ou yo ti gras manje! Sa kipa kon pwann jwe sa a se zafe payo! « Di polis la se Polis Lavalas ! » « Di milite remobilize melanje ak jen gason ak jen fiy se milis roz» En rezime yo tout se Ayisyen ! epi yo tout genyen rasin yo ki mare ak « Lame endijen nan ».

Daye pa genyen ayisyen kipa genyen san lame san li ! Se fason moun kinan Leta a ak sekte prive toujou privatize fos lod yo pou pwoteje inikman ti entere mesken yo andeyo entere majorite (entere nasyonal).

Mesye/Dam degaje nou poufe pov grangou yo asasine lot! Riches nan men nou, pouvwa nan men epi zam nan men nou ! degaje nou ak mas popile pou nou bay yo yon ti dlo potab pou yo bwe, yon ti manje pou yo manje, yon ti rad pou yo abiye, yon tikay pou abite.

Sispann trete moun sa yo de bandi, kidnape, asasen, kriminel pandan ke nou kenbe tout rich peyi nan men nou sel man ! komsi Desalin, Tousen, Petyon, kapwalamo, Kristof Boukman, elatriye.

Yo pat batay pou moun sa yo te genyen dwa lavi tou ! komsi se nou kipi entelijan kife se nou ki genyen dwa pou viv byen ! Kounye a nou fe pitit moun pov grangou yo ap chante: « Djob Polis la pafasil, polisye yo pab fe bak ! Djob milite a pafasil Milite yo pab fe bak, yo mele!!» Chak le se menm senaryo.

Fe pov batay ak pov pou tigras manje late ! bay mechan ! tout lajounen kreye opizisyon imajine ! fe moun geto vote nou nan eleksyon.

Tan pou bay yo travay, nou pou ap trete yo chime, lavalas, bandi! Nap vire anwon ! je pep la la lap gade komman nap fe Ayisyen asasine Ayisyen parey yo pou ti gras manje !
Mas popile la kwaze bwa yo byen kwaze epi je yo ap gade otorite ak moun rich kap vire anwon, kipanse se nan bay polis, jij avoka presyon yo pwal rezoud pwoblem ensekirite grangou mize nan trip pov vilnerab, ki se yon bann mo vivan nan peyi a ! Moun ou pa ta kwe ap kache nan kwen kay pou mande moun pov parey yo senk goud pou yo achte yon ti gout dlo. Si MINUSTAH pat pwazonnen ti sous dlo nou yo, peson patat genyen pwoblem pou fe yon lot kado yon ti gout dlo pou li bwe gratis ticheri ! jodia dlo se lo ak dyaman li ye pou tout moun ki pov yo !
Komsi Ayiti, se sel dwa penal ki eksiste nan konstitisyon nou an ! Dwa natirel ak dwa fondamantal yo paanyen pou Paste, Prêt, Majistra, Avoka, Jounalis, Ajan de lod (Polis Nasyonal) ka chita gwo deba piblik yo. Chita arete moun pov grangou nan geto filme pase yo nan ekran televizyon di sa pwal edenou rezoud pwoblem ensekirite nan Peyi Dayiti.

Ki Kan Ayisyen te konn ap manche vole ak mande nan lari konsa ! se pan nou ki kreye pwop ensekirite panou ! bann ipokrit nou genyen solisyon pwoblem byen !
Se zafe gwozizi Nokbouri a ki pete je nou ak kraze sevo nou! Cheche konnen kikote pou nou ka we gwes ! Mesye/ Dam nou vle asasine pitit pep la menm jan 300 swis (Esklave).

Depi nou vle kenbe mas la nan mize nou vini ak vokabile tradisyonel « Lavalas, Macoute, convergence, FRAPH, Attache, chimere, Rat pakaka, sourit pa travese lari,...

».

kan nou fin fe yo sakrifye epi nou tout kidi nou se dirijan nou kontinye ap vakye aktivite sosyo ekonomik ak politik, nou san pwoblem.

Timoun trouve bous pou yo ale etidyen nan te etranje epi mas li lavi li rete menm jan kom lepase.

Nou sonje jan tefe Milite Ameriken asasine milite Ayisyen nan Okap an 1994, mezi polisye nou fe asasine nan Gonaiv an 2004, mezi a Ayisyen nou rele chime ke nou fe MINUSTAH ak fos miltinasyonal asasine nan Bele, cite soley, grann salin, elatriye, Kote Ravisk, Ameral, Lanye, Kolibri, Kiben, elatriye...

Deyae depi popilasyon mete yon moun chef li bay li manda pou li kap dirije li selon sa konstitisyon an di. De ou we ou pa an mezi pou dirije selon lwa ou byen ou pagenyen kapasite pou bay rezilta se demisyone ou dwa demisyone pou bay yon lot moun la ! pou dirije yon nasyon li pagenyen okenn wout pa bwa ou pwal pase, se sel lwa ki bousol tout otorite nan tout peyi kidi yo vle fe eta dedwa ak demokrasi.

Peyi pa genyen ni pwoblem lavalas ak makout.

Sepwoblem nou ti moun kipaka ale lekol, paka manje, domi byen, jen kipap travay ak sekte prive ya kap enpote pwodwi alimente nan peyi lotbo dlo ak otirite kipavle respekte sa lalwa.

Sispann pale de zafe lavalas ak konvejans ak makout bann ipokrit san wont ! fe sa nou dwe fe pou bay mas la manje, dlo, rad, kay, travay, lwazi elatriye..

mesi !
« Vous pourriez lire tous mes articles, en tapant sur Yahoo ou Google »
Commencer par: « Haïti, la Morale et la Politique ont pris aux pièges des violations des droits fondamentaux humains.

(Texte base :Romain 13 :1) », «Haïti quel cauchemar ! Voila, les anciens riches coloniaux de 17 octobre 1806 ne sont qu'aussi cruels devant les nouveaux riches des ghettos des ONG ».

« Le Dieu Haïtien en guerre face aux leaders menteurs professionnels des 2%70% sans aucune utilité sociale ».

« Le pardon Haïtien en guerre face à la justice sociale des Riches ! » « Haïti, le Jésus Blanco-noiriste, chacun pour soi et Dieu pour tous ! » « Objet: Réponse, Lettre ouverte Africo-Haïtienne ».

« Haïti, Généalogie du nom véritable de Dieu Homme en dehors de son nom analogique.

»
Joseph Carlos, Ministre des Droits Humains ! Publié, le Vendredi 23 mars 2012
Haïti quel cauchemar ! Voila, les anciens riches coloniaux de 17 octobre 1806 ne sont qu'aussi cruels devant les nouveaux riches des ghettos des ONG. Car le dragon recommence a reprendre force petit a petit, pas a pas sur le sol de Dessalines, et personne ne dit « mot », tout le monde est passif et seuls les ignorants sont des braves hommes.

Comme on dit souvent chez-nous: » c'est en jouant qu'on baptise l'enfant de Juif ».

Voila la tête de canard est toujours belle quand il se trouvera dans le met de l'ennemi.

Mais quand elle se trouvera devant le seuil de la porte de l'oppresseur, c'est comme si on parle de la fin des temps.

Le Début d'analyses socioéconomiques, culturelles et juridico-politiques sérieuses par Joseph Carlos.

Je commençais à écrire sur l'Internet depuis mai 2006. C'était juste pour rappeler a tout le monde sa mission a l'égard les défavorisés, les plus vulnérables du monde entier.

J'étais toujours très acide vis-à-vis certaines organisations internationales dites: (défenseurs des droits de la personne humaine), des ONG et organismes internationaux a caractère social et humanitaire, au lieu de travailler pour éradiquer la misère a travers les pays dits Tiers-monde, ils ne font que compliquer les mauvaises conditions de vie des nationaux.

En intégrant une mentalité mendiante dans les esprits des citoyens qui paralyse les cerveaux et les capacités de développement de leurs intelligences personnelles pour développer leurs propres pays à travers leurs propres ressources matériels et intellectuelles.

Nous constatons que: la misère, la faim, le chômage et la pauvreté ne sont pas mauvais en eux-mêmes, mais ils sont simplement un fardeau pour ceux subissent leurs actions.

Ils deviennent de jour en jour une source de ressources inépuisables pour les illites intellectuelles fonctionnelles de c"ur d'acier des pays du tiers monde et celles des pays dits: grandes puissances mondiales.

« Car, la misère est source de ressources et de regrets inépuisables que tout le monde pourrait l'utiliser au moment opportun a leur propre intérêt personnel ».

Apres tant d'analyses: culturelles, socioéconomique et politiques, nous avons fait le diagnostic du problème haïtien et celui du reste du monde.

Il y a un complot entre les riches du monde contre les défavorables les plus vulnérables quelque soit l'endroit, où ils se trouvent sur cette planète terre, leurs ennemis se jouaient pas toujours ailleurs, ils sont dans leurs propres entrailles des nationaux.

Par contre pour guérir le mal nous devons être très intelligents pour prendre engagement de le cohabiter et pour vivre avec ce mal chronique et incurable ( égoïsme, l'orgueil et ignorance) pour les donner les remèdes nécessaires en vue de parvenir a la solution qu'il faudra.

Aujourd'hui, le plus grand problème que nous constatons, on enseigne apparemment la vérité à nos enfants et nos jeunes étudiants universitaires.

C'est-a-dire, on les enseigne le mensonge en place de la vérité.

On ne les pas apprend a réfléchir de manière a avoir des connaissances techniques et pratiques exactes sur la réalité socioéconomique actuelles pour pouvoir accommoder a la nouvelle technologie de l'heure et pour pouvoir répondre aussi aux défis futurs.

Le pire, tout le monde tentait d'utiliser le Dieu comme une arme symbolique pour gagner de l'argent facile en Haïtien.

Car le nom de Jésus devient de jour en jour une entreprise d'hydromel évangélique.

Pour être apprécié en Haïti, quand on parle en société, il suffit seulement de mettre le nom de « Jésus » devant.

Automatiquement, la grande majorité a un minimum respect pour cet orateur.

Il parait que citer: le « nom de Jésus » est plus « important » que de poser des « actions concrètes ou de faire des gestes pratiques ou pragmatiques » dans notre société.

Voila aujourd'hui, on a plus de 75% chrétiens haïtiens.

Or, nous avons plus de 90% pourcent de la population vivent dans la misère. Via 4.5 millions vivent dans l'insécurité alimentaire.

Moins 200 milles possèdent un emploi.

Quatre personnes sur cinq vivent en dessous du seul de la pauvreté.

2% de la population possèdent 70% pourcent de la richesse nationale.

Cependant tout le monde se bat pour le nom de Jésus et sa doctrine religieuse.

Pendant ce temps, la misère, la faim, le chômage, la mendicité, la haine, l'orgueil, l'égoïsme et la criminalité, l'absence de la conscience et du sentiment fraternel ou patriotique ou nationaliste, la manque de l'esprit de partage ou de création d'emplois pour les défavorisés font rages au sein de la société haïtienne.

Car, la république d'Haïti souffre une « malédiction intellectuelle fonctionnelle bourgeoise chronique».

Il ne faut pas croire que les anciens riches posent plus de barricades pour empêcher le développement des pays dits Tiers monde.

Mais, il faut pencher la balance vers les nouveaux issus de la classe paysannes des Ghettos(Zones déclarées :non-droits).

Aujourd'hui, il n'y a pas de doute que La grande majorité de nos autorités actuelles viennent de la classe moyenne des ghettos.

Ils sont juges ou magistrats, avocats, agents de la Police Nationale, les organisations des droits humains, (autorités religieuses: pasteurs, prêtres), autorités politiques (députés, sénateurs, ministres, maires, délégués, présidents, etc....).

Cette catégorie sociale constitue la liaison des défavorisés entre les anciens riches.

Si les choses vont de mal en pis, on pourrait dire que nos élites de la classe moyenne ont failli a leurs boulots solennels, sacrements et nobles.

Comme déduction, on finit par comprendre que ce sont les pauvres qui supportent leurs propres misères, outre, il y a un problème de conscience de classe qui règne a travers les pays dits Tiers-mondes.

C'est la raison pour laquelle, il ne faut pas trop acide envers les pays dits grandes puissance, puisque nous connaissions déjà que: « L'économie est un truc vicieux a l'instar de la politique et autrement dit: c'est une lutte féroce et acharnées entre les nations du monde pour contrôler le pouvoir et la politique économique mondiale ».

voila « c'est un jeu de dames, le gagnant serait toujours le plus intelligent du monde imaginaire » c'est pour vous dire: Ce sont les fils et filles de la même patrie qui ont l'obligation première de protéger dans leurs dignité, leurs propres frères et s"urs.
Ma façon de penser n'a rien a voir avec les idéologie capitaliste, socialiste, marxiste, communiste et autres.

Seulement, ce que j'ai contre, c'est voir que les êtres humains ont des difficultés pour vivre comme des hommes.

C'est-a-dire priver des droits fondamentaux, comme: « Eau, alimentation, vêtements neufs, santé, logements décents, éducation, travail, voyager dans de bonnes conditions, expression d'opinion et vivre dans un environnement sain, avoir de respect mutuel».

C'est la raison pour laquelle j'envoyais toujours tous mes écrits sur n'importe quel site internet ou email quelconque, ce qui m'intéresse, je souhaiterais que beaucoup de gens aient lu mes écrits, afin qu'ils soient touchés dans leurs c"urs pour qu'ils viennent au secours des opprimés ou des marginalisés mondiaux.

Voila l'Evangile pratique ou pragmatique de Christ innové et régénéré sur cette nouvelle planète terre:
Voila une République dite indépendante sur la tutelle onusienne, cette silence ecclésiastique explique une certaine complicité des autorités religieuses haïtiennes.

Pour citer Albert Dumont: "Le nom de "Jésus" qui veut dire "Libérateur"." Le Christ veut la libération de l'homme, et sa libération totale, dit Mgr Fragoso(Bresil).

Tel est le sens de sa mission: il est le" Libérateur".

Pour cette raison, nous tous, chrétiens, qui acceptons le Christ et prétendons le suivre, nous sommes appelés, par ce qu'il y a de plus profond dans notre mission de chrétiens, a entrer dans la lute pour la libération totale de l'homme.

Un chrétien qui se contenterait de vivre sa vie liturgique, d'aller a l'église pour chanter des louanges, de recevoir des sacrements, de purifier son âme, ne serait pas fidele au Christ: il trahirait la mission du Christ, qui est la libération complète de l'homme et ne se limite pas sa libération spirituelle.

P18
Une nation sans culture propre n'est qu'une nation sans histoire originaire qui ressemble a une parachute en chute libre.

Elle est zombi fiée ou asservie par d'autres cultures qui ne sont pas les siennes.

Et, leurs citoyens courent les risques de vivre dans la misère a l'infini.

Aristide semblerait avoir raison d'accuser les leaders religieux qui "uvraient en Haïti, dit: « Le missionnaire colonial perdurait en Haïti. La théologie servait a zombi fier les esprits pour mieux asservir l'homme aux suzerainetés traditionnelles ».

P 208
Selon P. Ar rupe: « L'éducation est indispensable a la vraie solution de la misère...

c'est le devoir de tout homme de contribuer a l'effort universel de libération de ses semblables.

Il n'est pas facile aux marginalisés et aux misérables de se sortir d'eux-mêmes des la situation dans laquelle ils trouvent ».

Selon Henry Christophe: « L'Homme sans éducation est un être humain inachevé ».

Selon Père, Gabriel Bien-Aime: Jésus était perçu comme une menace constante pour l'économie de son temps.

En multipliant les pains et les poisons a plus de cinq mille personnes, il met en péril ce secteur commercial.

[...] en chassant les vendeur du temple, Jésus est accuse d'empêcher le libre commerce.

"son communisme" va trop loin, se dissent-ils. Il est accuse d'empêcher aux gens de payer les impôts. Il doit mourir.

Tel fut le troisième motif.

P 17
Il faut dire qu'aujourd'hui, Haïti devient une boutique spiritualiste, l'endroit numéro un, où l'on vend toutes les seconde, la journée comme la nuit, les images du nom de Jésus en dehors les actions du Christ.

Pour Jean-Bertrand Aristide, "ce que l'Eglise hiérarchique ne tôlerait pas: elle dénonçait ceux qui refusaient la résignation et qui inculquaient au contraire un sentiment de résistance.

On nous reprochait de « faire la politique », mais on ne se prononçait pas sur les meurtres de paysans.

Pour obtenir réparation et justice, les organisations des jeunes occupaient la cathédrale, soutenant les grévistes de la faim.
"Aristote qui se distinguait l'homme libre de l'esclave, le citoyen du simple habitant de la cite, semble avoir conçu le bien commun, un produit commun, c'est-a-dire comme l'effet de l'action concertée de tous et de chacun." 417 car le bien humain est perpétuellement objet de conquête et contestation.

La personne humaine est le support matériel de l'ordre politique; elle en est aussi et surtout la la cause créatrice.

L'organisation politique est l'"uvre humaine.

Il n'y a pas de culture ou de civilisation qui est supérieure par rapport de l'une a l'autre.

Pour S. Thomas: " la forme politique est intégrée a la vie même du peuple.

Et qui est plus, c'est a cette condition seulement qu'elle peut proprement considère comme une forme.

Une forme qui n'informerait pas ne saurait être dénommée telle, si ce n'est en vertu de considérations extrinsèques.

De plus- faut-il le redire- cette conception nous éloigne de celle d'un Etat matérialise dans le pouvoir.

D'après la tradition et le bon sens, l'Etat n'est pas autre chose qu'une nation organisée politiquement.

Ainsi, l'Etat Canadien est le peuple de Canada et l'Etat Français celui de France, mais assujettis l'un et l'autre a un ordre politique.

L'Etat n'est ni la nation ni l'ordre politique, mais le compose.

513 s t h p
Selon Benjamin Franklin: « Le meilleur moyen de faire du bien aux pauvres, écrit-il, ce n'est pas de les mettre a l'aise dans leur pauvreté, c'est de les tirer ou de les pousser hors de leur misère. Dans la jeunesse, j'ai beaucoup voyagé et j'ai remarqué en différents pays que plus on organise de secours public pour prendre soin des pauvres, moins ils prennent soin d'eux-mêmes et naturellement ils deviennent encore plus misérables ».

CONSEILS D'ECONOMIE RURALE: « Connais bien l'état de son bétail et porte attention a tes troupeaux.

Car la richesse n'est pas éternelle et un diadème ne passe pas de génération en génération ! L'herbe enlevée, le regain paru et le foin des montagnes ramasse, aie des agneaux pour te vêtir, des boucs pour acheter un champ et du lait de chèvre en abondance pour te nourrir, pour nourrir ta maisonnée et faire vivre tes servantes »(Proverbe 27: 23-27).

« La première chose pour vivre, c'est l'eau, le pain et le vêtement, et une maison pour s'abriter »(Ecclésiastique 29: 21).

Ecclésiaste (8 :15): « J'ai donc loue la joie, parce qu'il n'y a de bonheur pour "homme sous le soleil qu'a manger et boire et a se réjouir; c'est la ce qui doit l'accompagne au milieu de son travail pendant les jours de vie que Dieu lui donne sous le soleil.

Ecclésiaste (10: 18 a 20): « Quand les mains sont paresseuses, la charpente s'affaisse ; et quand les mains sont lâchés, la maison a des gouttières. On fait des repas pour se divertir, le vin rend la vie joyeuse, et l'argent répond a tout. Ne maudit pas le roi, même le riche dans la chambre la ou tu couche ; car l'oiseau du ciel emporterait ta voix, l'animal aile publierait tes paroles ».

« une charpente de bois assemblée dans une construction ne se laisse pas disjoindre par un tremblement de terre ; un c"ur résolu, après une mure réflexion ne se laisse pas émouvoir a l'heure du danger »(Ecclésiastique 22: 16).

« L'appétit du travailleur travaille pour lui, car sa bouche le presse »(proverbe 16 :26).

La faim et ses conséquences morale et politiques: « On traversera le pays, accable et affame.

Sous l'effet de la faim, on s'irritera et on maudira son roi et son Dieu »(Esaie 8: 21).

La justice impuissante face le « Suicide social » (Lamentation 4 :8-10 ; 4 :18-20 ; 2rois 6: 28-32)
L'AFFAME ET LE VOL: « On ne méprise pas le voleur de ce qu'il a vole pour remplir son estomac affame » (Proverbe 6 :30).

« Jamais personne n'a pris sa propre chair en aversion ; au contraire, on la nourrit, on l'entoure d'attention comme le christ fait pour son église »( Ephésien 5: 29).

LA SAGESSE, ARBRE DE VIE: « Heureux qui a trouve la sagesse, qui s'est procure la raison ! Car sa possession vaut mieux que possession d'argent et son revenu est meilleur que l'or. Elle est plus estimable que le corail, et rien de ce que l'on peut désirer ne l'égale.

Dans sa droite, longueur de jours, dans sa gauche, richesse et gloire.

Ses voies sont des voies délicieuses et ses sentiers sont paisibles.

L'arbre de vie c'est elle pour ceux qui la saisissent, et bienheureux ceux qui la tiennent ! le Seigneur a fonde la terre par la Sagesse, affermissant les cieux par la raison.

C'est par la science que se sont ouverts les abimes et que les nuages ont distille la pluie !»( Proverbe 3: 13-20).

Violence philosophique, hypocrisie, tromperie dans la société haïtienne ( Romain 16: 17-18 ; Ezéchiel 34: 1-11 ; Jérémie 31: 22-30).

« L'ancien et dignitaire, c'est la tête, le prophète qui enseigne le mensonge, c'est la queue.

Les guides de ce peuple l'ont égaré et ceux qu'ils guidaient ont été engloutis.

C'est pourquoi le Seigneur ne se sera pas favorable a ses jeunes gens, il n'aura pas pitié de ses orphelins et de ses veuves, car ils sont tous impies et malfaisants, et toutes les bouches répètent des propos insensés »(Esaie 9: 14-16).

Ecclésiastique 21: 27-28): «Quand l'impie maudit le Satan il se maudit soi-même. Le médisant se fait détester de son entourage ».

Ainsi dit: « Ecclésiaste (10: 18 a 20): « Quand les mains sont paresseuses, la charpente s'affaisse ; et quand les mains sont lâches, la maison a des gouttières. On fait des repas pour se divertir, le vin rend la vie joyeuse, et l'argent répond a tout. Ne maudit pas le roi, même le riche dans la chambre la ou tu couche ; car l'oiseau du ciel emporterait ta voix, l'animal aile publierait tes paroles ».

Comme conclusion: L'Espoir Haïtien dans le Chant d'Esperance Occident ! Voila l'Etat Haïtien et la Société Civile Haïtienne ont cédé les droits d'ainesse alimentaire de la masse paysanne de Jean-Jacques Dessalines, en échange de la sous-traitance sale au nom de la mendicité et du réchauffement climatique.

Aujourd'hui, Il parait que l'intelligence des élites intellectuelles bourgeoises haïtiennes, est logée au niveau de leurs poitrines ou dans leurs intestins grêles. Si elles ne voient pas encore la nécessité de faire la production agricole un vrai outil de développement national qui sera la première arme défensive pour garantir notre sécurité ou souveraineté alimentaire de notre population.

Celle qui pourra nous aider a dynamiser notre politique économique et pour reprendre contrôle de notre gestion du pouvoir politique et de sauvegarder jamais notre souveraineté nationale.

Ainsi dit: « Nul ne doute aujourd'hui que le cerveau soit le siège de l'intelligence.

Aristote cependant était arrivé à la conclusion que l'intelligence était localisée quelque part dans la poitrine, d'où vient la voix...

Mais déjà, tout au début de l'ère chrétienne Galien avait développé l'idée que les muscles sont contrôlés par le cerveau.

»
Sans La mise en place d'une politique agricole sérieuse pouvant garantir notre souveraineté alimentaire .On ne saurait jamais parvenu a une vraie souveraineté politique.

Pour répéter: « Madame Indira Gandhi avouait a Alger: « La liberté de nos peuples ne sera ni totale ni réelle, si nous ne pouvons pas donner la libération économique.

Mais nous savons aussi que notre lutte pour la libération économique est beaucoup plus difficile que la lutte pour la libération politique, parce que l'ennemi est plus insidieux.

»p.111
En conclusion, tant les hommes ne cultivent dans leurs c"urs l'amour du prochain, c'est tant que tout le monde est misérable et seul le misérable qui ne sera pas misérable.

Voila mentir aux ignorants, c'est ouvrir une porte en plus a la médiocrité sociale.

En effet, ceux qui pensent, ce sont ceux qui existent.

Ceux qui vivent, ce sont ceux qui ont des droits.

Taper sur Yahoo ou Google pour lire: « Haïti, la morale et la politique ont pris aux pièges des violations des droits humains.

(texte de base Romain 13: 1).

Ces annotations constituent la Définition parfaite des principes intégrants des Droits de l'Hommes.

Joseph Carlos, Ministre des Droits Humains.

Return to Message List