Message de la Première Dame de la République d'Haïti à l'occasion de la journée mondiale de la santé mentale

Martelly News - October 10 2012, 6:05 AM

Message de la Première Dame de la République d'Haïti à l'occasion de la journée mondiale de la santé mentale

· Cent cinquante-deux (152) malades mentaux ont été récupérés grâce au programme « Tèt poze, Kè poze »

· Trente-deux (32) personnes qui parcouraient les rues ont été prises en charge à Beudet

· Cinquante-six (56) malades mentaux ont pu rejoindre leur famille après traitement

Port-au-Prince, mardi 9 Octobre 2012: La Première Dame de la République, Mme Sophia Martelly, a une pensée spéciale pour les malades mentaux à l'occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, célébrée le 10 Octobre de chaque année. En cette occasion, elle veut renouveler son attachement au secteur de la santé mentale qui fait face à de sérieuses difficultés.

« Je suis consciente des problèmes confrontés par ce secteur qui mérite une attention soutenue.

Nous avons travaillé pour améliorer la situation des malades mentaux.

De concert avec la Secrétairerie d'Etat à la Sécurité Publique, nous avons donné des résultats concrets.

»

Le centre d'appel « 177 » ayant pour slogan « Tèt Poze, Kè Poze » a été mis en place.

Ce programme qui vise uniquement les malades mentaux nus et violents dans les rues a accordé la priorité à la zone de l'aéroport de Port-au-Prince.

Environ cinquante (50) personnes ont été récupérées dans ce périmètre. La majorité des interventions a été faite à Port-au-Prince.

Deux (2) cas ont été recensés à Petit-Goâve.

Le cas le plus marquant est celui d'une septuagénaire qui était recherchée par sa famille au Cap-Haitien et qui a été finalement retrouvée à Port-au-Prince, grâce à ce programme.


Les patients sont dans un premier temps conduits à la clinique de la rue Oswald Durand pour être évalués. Dépendant de leur état, ils sont ensuite transférés à Beudet.

Une campagne de sensibilisation a aussi été menée auprès de la population pour éviter les cas de lynchage de personnes âgées, souffrant visiblement d'Alzheimer, accusées cependant de "Lougawou".

La Première Dame entend prendre toutes les dispositions nécessaires, aux côtés du Président de la République, afin de réduire considérablement la présence des personnes vivant avec une déficience mentale dans les rues. Elle invite les citoyens à continuer à composer gratuitement sur n'importe quel téléphone le 177 pour signaler la présence d'un malade mental dans leur environnement immédiat.

<Prev (   1 of 2   >)   Next >
Return to Message List

Comments

Main Bon But says...

Si yon moun we Martelly kouri nan lari san pantalon, rele imedyatman numero telefon 177. Si yon moun reve ke Martelly ape kouri nan lari san pantalon, jwe 177 bwat nan per l'etenel loto more »