Cérémonie officielle d'entrée en fonctions de M. Godson Aurélus à la Direction Générale de la Police Nationale...

By: Martelly News - December 13 2012, 9:25 PM

Cérémonie officielle d'entrée en fonctions de M. Godson Aurélus à la Direction Générale de la Police Nationale d'Haïti

· Le Président de la République renouvelle son plein appui au renforcement de l'institution policière

· Le Chef de l'Etat met l'accent sur le devoir impératif de la PNH de préserver et de sauvegarder la vie et les biens de nos concitoyens

Port-au-Prince, jeudi 13 Décembre 2012: Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph Martelly, a participé, ce jeudi 13 Décembre, à l'Académie Nationale de Police, à la cérémonie officielle d'entrée en fonctions du nouveau Directeur Général de la Police Nationale d'Haïti (PNH), M. Godson Aurélus, successeur de M. Mario Andresol.

Par sa présence, le Chef de l'Etat a voulu montrer l'importance qu'il accorde à la prestigieuse institution policière.

«La Police Nationale d'Haïti constitue l'un des piliers à partir desquels s'édifiera le développement d'Haïti», a déclaré le Président Martelly, en présence du Premier Ministre, M. Laurent Salvador Lamothe, du Ministre de la Justice et de la Sécurité publique, M. Jean Renel Sanon, des membres du Haut état major de la PNH, des autorités civiles et religieuses, des personnalités du Corps Diplomatique ainsi que des représentants de la Communauté internationale.

Le Président de la République, qui a salué les efforts consentis par l'ex-Directeur Général de la PNH pour renforcer l'institution policière, a demandé au nouveau Commandant en Chef d'aller de l'avant, de parfaire ce qui a été construit.

Le Chef de l'Etat a promis, de son côté, de s'évertuer à réduire les carences qui, à certains moments, gênent l'intervention efficace du corps.

En contrepartie, il s'attend à ce que :
- la PNH se crée plus de crédibilité, de prestige et de considération au sein de la société ;
- le banditisme, sous toutes ses formes, soit jugulé et que les familles ne soient plus endeuillées par des actes criminels ;
- s'établisse à nouveau dans notre pays, autrefois réputé pour sa douceur de vivre, cette paix des c"urs et des esprits qui permettait aux uns et aux autres de vaquer sereinement à leurs activités.

L'occasion a été aussi pour le Chef de l'Etat de rappeler à tous que la responsabilité de la PNH est complexe et multiforme.

De la qualité des prestations qu'elle fournit dans le cadre de sa mission, dépend, dans une large mesure, l'évolution harmonieuse de notre vie sociale.

Il a clairement indiqué que le bien public, le respect des gens et de leurs avoirs constituent les seules boussoles appelées à guider la trajectoire de ce corps.

« La Police Nationale d'Haïti est le protecteur immédiat de la vie et des biens de nos concitoyens qu'elle a pour devoir impératif de préserver et de sauvegarder.

Elle est le bras armé de l'appareil judiciaire et exerce sa force coercitive pour que les décisions prises par nos tribunaux soient respectées et mises à exécution.

Sans la Police Nationale, le Pouvoir de l'Exécutif de faire exécuter les lois et les décisions de justice ne serait que vains mots », a souligné le Président Martelly qui fait de l'Etat de Droit l'une de ses principales priorités dans le cadre de sa vision politique en « 5 E ».

Ainsi, le Policier est exhorté à se comporter en auxiliaire essentiel "uvrant à l'instauration de l'Etat de Droit à partir duquel s'établira le climat de sécurité propice à l'investissement.

« A cette phase, croit le Président de la République, le Policier devient un agent de développement et favorise la création d'emplois ».

Pour sa part, le nouveau Directeur Général de la PNH a annoncé la réforme qualitative au sein du personnel policier, indiquant que l'institution sera dotée bientôt d'un plan de carrière. Evacuer la frustration du personnel et permettre à la PNH de jouer pleinement son rôle d'accompagner la population sont les deux principaux objectifs de M. Godson Aurélus. A cet effet, il a annoncé la mise en "uvre d'un plan multidimensionnel.

Le Commandant en Chef, qui s'engage à sévir avec fermeté contre tous les comportements dérogatoires, a rassuré la population de sa détermination à livrer une lutte sans merci contre les kidnappeurs et les trafiquants de stupéfiants.

En Novembre dernier, sur environ 1,600 cas d'infractions, la PNH a procédé à 1,708 arrestations dont 511 pour atteinte à l'intégrité physique, 44 pour assassinat, 479 pour vols et attaques à mains armées, 140 pour atteinte aux bonnes m"urs, 17 pour crime financier.

Au cours de cette période, 615 mandats de justice ont été exécutés.

« La PNH doit avoir à l'esprit que, habitué à une existence paisible, il n'y a pas trop longtemps, le pays se refuse à un taux de criminalité, si faible soit-il, qui perturbe sa proverbiale tranquillité.

L'objectif idéal pour l'Haïtien de plus de 30 ans c'est un taux zéro de criminalité.

Voilà la tâche ambitieuse à laquelle je convie ce corps », a expliqué le Chef de l'Etat.

Return to Message List

Hot Haiti Topics During Martelly Administration

Popular Programs Under President Martelly Administration