President Michel Martelly partage les préoccupations de la Caricom pour la région

Martelly News - July 4 2014, 5:15 PM

President Michel Martelly, est de retour au pays, après avoir participé, dans le cadre de la 35ème réunion ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la Caricom, à plusieurs séances de travail.

L'évènement qui s'est déroulé cette année, à St John's, Antigua et Barbuda, du 1er au 4 Juillet, sous la Présidence du Premier Ministre d'Antigua et Barbuda, l'Honorable Gaston Browne, a été l'occasion pour la région de mettre sur la table ses nombreuses préoccupations.

Le Chef de l'Etat a ainsi donc pris part, les 2, 3 et 4 Juillet, à diverses sessions plénières qui ont donné lieu à plusieurs grandes décisions importantes notamment l'approbation du Plan stratégique quinquennal (2015-2019) de la Caricom et la question de Réparations contre l'esclavage et le génocide.

Le Président de la République en a également profité pour présenter le rapport de la Conférence caribéenne de Pétion-Ville sur les politiques publiques inclusives en matière de handicap, qui s'est tenue à Port au Prince les 5 et 6 Décembre 2013. Certaines expériences douloureuses qu'a connues Haïti au cours des dernières années, comme le tremblement de terre du 12 Janvier 2010, impliquent, selon le Président Martelly, de divorcer d'avec certaines pratiques notamment en ce qui a trait à la prise en charge des personnes à besoins spéciaux.

« Les questions des droits de l'homme, la reconnaissance et le respect des droits des minorités, sont si importants que je recommande que les politiques publiques des États de la CARICOM dans le domaine du handicap soient abordées avec beaucoup d'intérêt », a fait remarquer le Président de la République insistant simultanément pour que les dirigeants de la région réfléchissent davantage sur les problèmes particuliers auxquels sont confrontées les personnes à besoins spéciaux.

Lors de la dernière journée de travail du vendredi 4 Juillet, coïncidée avec le 41ème anniversaire de la Caricom, le Président Martelly a invité les communautés de la région à construire des sociétés intégratrices pour les générations présentes et futures.

« Nous devons donc reconnaître l'importante contribution, existentielle et potentielle, des personnes handicapées qui peuvent contribuer à enrichir la diversité de nos sociétés », a-t-il conclu.

La question du processus de mise en "uvre de la décision d'inclure le français comme langue officielle de la Caricom, a aussi été soulevée par le Président Martelly.

Tout en promettant son engagement à prendre les mesures nécessaires à l'édification d'un environnement physique et social favorisant l'habilitation, la réadaptation et l'intégration des personnes à besoins spéciaux, le Président de la République renouvelle sa détermination à soutenir tous les efforts internationaux dont les résultats seront bénéfiques pour Haïti.

Return to Message List