ADVERTISEMENT

Fructueuse participation d'Haïti au Sommet sur l'Education à Oslo

By: Martelly News - July 9 2015, 7:15 PM

Port-au-Prince, le jeudi 9 Juillet 2015.- Le Premier Ministre, SEM Evans Paul a participé les 6 et 7 juillet 2015 au Sommet Mondial sur l'Education pour le Développement à Oslo (Norvège) autour du thème « Education pour le développement ».

Ce Sommet de haut niveau, qui a réuni des chefs de Gouvernement et des ministres d'une quarantaine de pays, des directeurs d'organisations internationales et des défenseurs mondiaux du droit à l'éducation, a permis de relancer les efforts internationaux susceptibles d'atteindre les nouveaux objectifs de l'ONU en matière de développement.

Les participants ont unanimement convenu de la nécessité de promouvoir des partenariats innovants destinés à développer les mécanismes de financement des systèmes éducatifs dans le monde, et en particulier dans les pays en développement.

D'autres aspects importants concernant la question de l'éducation ont été abordés dont l'éducation des filles, l'éducation dans des situations de crises, la qualité et les acquis de l'éducation, ont été discutés.

Le Premier ministre M. Evans Paul a eu des échanges sur les dossiers Education, Energie, Elections, et sur le non moins épineux, celui de la déportation des haïtiens vivant en République Dominicaine.

Au cours de ces rencontres tenues avec des chefs de Gouvernement et de hautes personnalités de la Norvège, notamment le ministre des Affaires étrangères, SEM Borge Brende, et le Premier ministre, Mme Erna Solberg, l'accent a été mis sur le renforcement de la formation professionnelle en Haïti.

Le Premier ministre haïtien s'est également entretenu avec le représentant du Haut-commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (UNHCR), Antonio Guterres, ainsi que le directeur-général de l'Organisation Internationale du Travail (OIT), Guy Ryder qui ont exprimé leurs préoccupations par rapport au dossier la déportation des haïtiens ou autre étranger vivant en République Dominicaine.

Les pays en développement qui ont participé à ce sommet sont invités à consacrer au moins 6% de leur produit intérieur brut à l'éducation.

L'accès à l'éducation constitue leur principal engagement.

Ils ont convenu de s'associer davantage au secteur privé, de promouvoir les nouvelles technologies pour encourager l'enseignement à distance.

Les conclusions d'Oslo seront à l'ordre du jour lors de la Conférence internationale sur le financement du développement à Addis-Abeba (Ethiopie), du 13 au 16 juillet prochain et en septembre 2015 à l'Assemble nationale des Nations Unies, où les nouveaux objectifs de développement durable doivent être adoptés.

L'éducation est un devoir pour les parents, une responsabilité pour l'Etat, une garantie pour la société et une obligation pour les enfants.

Back to Comments List