ADVERTISEMENT

Le Président de la République participe au lancement de la Semaine de signature du Pacte national pour une Education de qualité

By: Martelly News - October 19 2015, 5:55 PM

Port-au-Prince, lundi 19 Octobre 2015: Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Michel Joseph Martelly, accompagné du Premier Ministre, Monsieur Evans Paul et du Ministre de l'Education nationale et de la Formation professionnelle, Monsieur Nesmy Manigat, a participé ce lundi 19 Octobre 2015, au Lycée Alexandre Pétion, au lancement officiel de la « Semaine de signature du Pacte National pour une Education de qualité », initiée par le Ministère de l'Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP).

Le « Pacte National pour une Education de qualité » est un document en sept (7) engagements destiné à porter les candidats à une meilleure compréhension en vue de décisions mieux orientées face aux défis, enjeux et priorités du système éducatif haïtien.

Un outil stratégique élaboré à l'issue d'une entente entre le Gouvernement haïtien, la communauté éducative, les partis politiques et les secteurs organisés de la société civile.

A partir de ce lundi 19 Octobre 2015, ce document est donc ouvert pour signature par les diverses parties concernées.

Le Chef de l'Etat qui est intervenu à la cérémonie de lancement au Lycée Alexandre Pétion, en présence de plusieurs représentants de la communauté éducative, de partis politiques et de la société civile, a rappelé les nombreuses portes qu'aura ouvertes ce pacte en faveur du développement du secteur éducatif, et insisté sur l'urgence du Fonds National d'Education (FNE) dans la réussite du virage vers la qualité du système éducatif, du préscolaire à l'Université, en passant par la formation technique et professionnelle.

« Aujourd'hui, Haïti scelle ce pacte d'éducation de qualité pour rompre avec deux siècles de pauvreté et de retard économique.

Oui, il nous faut doubler nos dépenses publiques d'éducation », a martelé le Chef de l'Etat affirmant également avoir signé le « Pacte national pour une Education de qualité » en la mémoire des pères fondateurs d'Haïti et au nom de la jeunesse haïtienne et de son avenir.

« C'est un devoir de l'Etat envers les jeunes, l'accès à une éducation de qualité.

C'est aussi un devoir des parents et de la société en général », a pour sa part rappelé le Premier ministre Evans Paul qui a voulu ainsi indiquer que les efforts accomplis par l'Etat seront vains sans l'engagement des parents.

Le Premier ministre en a également profité pour annoncer les deux décisions majeures qui devraient succéder à ce pacte: a) Faire passer de 17%, le montant alloué pour l'éducation dans le budget national actuel, à 35% pour l'exercice prochain ; b) Consacrer 8% de notre Produit Intérieur Brut (PIB) à l'éducation, soit le faire passer de 4 à 8%.

Le Pacte national pour une Education de qualité comporte trois enjeux fondamentaux qui sont la cohésion sociale, la réussite scolaire et l'emploi des jeunes.

Il s'articule autour de ces sept (7) engagements :

1) Accroitre et réhabiliter l'offre publique scolaire ;
2) Doubler au moins le financement de l'éducation ;
3) Soustraire le système éducatif du clientélisme et des influences politiques néfastes ;
4) Mettre en "uvre le statut particulier des personnels de l'éducation ;
5) Promouvoir la formation « tout au long de la vie » ;
6) Développer et améliorer la qualité de l'Enseignement technique et professionnel ;
7) Réguler et Moderniser l'Enseignement Supérieur.

Le Président de la République est convaincu qu'à partir des efforts réalisés ces dernières années et avec ce « Pacte national pour une Education de qualit

la voie est tracée à un nouveau pays digne de son passé et à la hauteur des enjeux de l'avenir ».

Back to Comments List