ADVERTISEMENT

Le Président de la République honore cinq personnalités du monde musical haïtien

By: Martelly News - October 9 2015, 3:55 AM

Port-au-Prince, jeudi 8 Octobre 2015: Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Michel Joseph Martelly, a honoré au cours d'une cérémonie déroulée ce jeudi 8 Octobre 2015, au Palais National, cinq personnalités qui ont marqué, à travers leurs "uvres, le monde musical et artistique haïtien.

En effet, en présence du Premier Ministre, Monsieur Evans Paul, les artistes et musiciens André Dejean, Albert Chancy, Henrio (Boulo) Valcourt, Richard Duroseau et David Metellus dit Ti Coka, ont été respectivement élevés dans l'Ordre National Honneur et Mérite au Grade de Chevalier, pour leurs contributions à l'enrichissement de la culture en Haïti et au rayonnement de la musique haïtienne au-delà des frontières.

« Par ce geste, je propose à la jeunesse des modèles auxquels elle peut avec profit se référer. Je suis sûr que les générations montantes sauront s'inspirer de la vie de ces hommes afin d'apporter une pierre valable à la construction d'Haïti », a rappelé le Chef de l'Etat avant de faire une présentation soutenue de chacun de ces artistes honorés.

Albert Chancy, journaliste, propriétaire de média, homme d'affaires, est guitariste, chanteur de charme, compositeur, pianiste émérite, co-fondateur et premier maestro de Tabou Combo de Pétion-Ville, auteur-compositeur de plusieurs "uvres dont l'un des plus populaires, « Bon Anniversaire ».

Auteur, Albert Chancy a aussi marqué l'avènement des mini-jazz en Haïti.

Boulot Valcourt, passionné de musique, compositeur, interprète, guitariste, keyboardiste, a fait ses débuts, dès l'âge de 16 ans avec Pépé Bayard, et depuis a connu beaucoup de succès. Sourire chaleureux, voix mélodieuse, Boulot Valcourt s'est aussi illustré à travers les groupes «Caraïbes» d'Emile Volel, «Ibo Combo», «Caribbean Sextet », «Pikliz», «Caribbean Djann», et aussi avec les albums « Haitiando ».

David Métellus, alias Ti Coca, a créé, pour sa part, en 1971, avec ses amis, un groupe dénommé « Étoile de la Jeunesse », dont le répertoire puisait dans le Troubadour.

En 1976, il fonda une formation musicale pour animer les restaurants à Pétion-ville et ce n'est qu'en 1981 qu'il a formé, avec d'autres musiciens, « Wanga-Nègès », utilisant des instruments traditionnels, comme le banjo, le tambour, la guitare acoustique, le manoumba et les maracas.

Avec « Wanga-Nègès, il a effectué des tournées internationales, en France, en Belgique, en Allemagne, en Italie, en Hongrie, en Suisse, aux Etats-Unis, en Pologne, à Surinam, en Autriche etc.

André Dejean, est l'un des frères Dejean dont la fameuse formation musicale du même nom, « Les Frères Dejean ».

Trompettiste, auteur-compositeur, André Dejean a fait ses débuts avec la fanfare du lycée de Pétion-ville et contribué à la diffusion et à l'essor de la musique haïtienne sur les marchés internationaux.

Richard Duroseau, virtuose de l'accordéon, ancien accordéoniste de l'Ensemble Nemours Jean-Baptiste, ex-claviériste et pianiste du Skah-Shah #1, a consacré sa vie au rayonnement des expressions musicales du terroir.

Ses performances sont bien connues à travers les prestations de son orchestre baptisé « Compas Jupiter » qui a fait danser et rêver beaucoup d'amateurs du compas tant haïtiens qu'étrangers.

Back to Comments List