Participation de la Première Dame à la cérémonie de pose de la première pierre de la construction de la morgue de...

Martelly News - December 9 2015, 3:20 AM

Port-au-Prince, mardi 8 Décembre 2015: La Première Dame de la République, Madame Sophia Martelly, accompagné de la Ministre de la Santé Publique et de la Population, Dr Florence Guillaume, a procédé, ce mardi 8 Décembre 2015, à la cérémonie de pose de la première pierre de la construction de la morgue de l'Université d'Etat d'Haïti dans la commune de Tabarre.

Déroulée en présence du Maire de Tabarre, M. Vladimir Gouin, de la déléguée départementale, Mme Carla Clesca, du député élu de Tabarre, M. Caleb Desrameaux, du directeur de l'Hôpital de l'Université d'Etat d'Haïti, Dr Maurice Mainvil Fils et de hauts cadres de la fonction publique, cette cérémonie a été l'occasion pour la Première Dame de souligner l'importance de la construction de cette morgue qui constitue un maillon important de la chaine de la gestion sanitaire publique.

« L'épidémiologie, le droit criminel, la formation professionnelle, la recherche, sont autant de champs qui vont bénéficier des atouts d'une morgue moderne répondant aux normes actuelles de préservation de cadavres.

», a fait valoir Mme Sophia Martelly qui réitère sa volonté d'accompagner dans la mesure du possible, les institutions qui travaillent incessamment pour un renforcement de nos capacités et de notre système de santé.

De son côté, la Ministre de la Santé publique a mis l'accent sur la sécurité du bâtiment une fois érigée qu'il conviendra de réaliser afin d'éviter les actes de sabotage dont sont souvent victimes les morgues publiques.

Le directeur général de l'Hôpital général a salué l'initiative et a souligné son importance au sein d'une entité comme l'hôpital général qui est un des plus grands centres hospitaliers de référence du pays, que ce soit pour les besoins de la police scientifique que pour la formation des professionnels de la santé.

La Morgue Nationale est une entité attachée à l'Hôpital de l'Université d'Etat d'Haïti. Sa fonction essentielle sera de servir de dépôt pendant quelques heures, des corps des personnes décédées, le temps pour les familles d'organiser les obsèques, ou, dans un nombre restreint de cas, avant de réaliser une autopsie scientifique visant à déterminer les causes d'un décès hospitalier inexpliqué.

Au cours des dernières années, la morgue de l'Hôpital de l'Université d'Etat d'Haïti, étant la seule chambre mortuaire publique du pays, accueillait tous les cadavres, aussi bien ceux des personnes qui y étaient décédées mais encore des indigents, des victimes d'accidents de la voie publique et dont les corps n'ont pas été recueillis par les parents.

Return to Message List