brillante intervention du chef de l'etat devant le parlement

Martelly News - January 9 2012, 10:20 PM

Brillante Intervention du Président MARTELLY sur l'état de la nation à l'occasion de l'ouverture de la session ordinaire de la 49ème législature.

Port-au-Prince, le lundi 9 Janvier 2012: Le Président de la République, S.E.M. Michel Joseph MARTELLY, a participé, ce lundi 9 Janvier, à l'ouverture de la session ordinaire de la 49ème législature.

Dans son discours de circonstance prononcé en présence des Députés et Sénateurs réunis en Assemblée nationale, du Président de la Cour de Cassation, Me Arnel JOSEPH, du Chef de Gouvernement, Dr Garry CONILLE, du Cabinet ministériel et du Corps Diplomatique, le Président de la République a fait la promotion de la bonne entente entre les pouvoirs de l'État pour que 2012 soit définitivement l'année dédiée à la redynamisation de l'économie nationale.

Conscient de la solennité de sa présence à l'occasion de l'ouverture des travaux parlementaires, le Chef de l'État en a profité pour transmettre ses v"ux aux Députés et Sénateurs ainsi qu'à leurs familles.

Appelant à des rapports plus conformes entre l'Exécutif et le Législatif, le Président MARTELLY souhaite qu'au cours de cette nouvelle année le triple-type Liberté-Egalité-Fraternité puisse être enfin respecté.

Le Président MARTELLY a réitéré en outre sa ferme volonté à poursuivre sa voie dans la satisfaction des principaux besoins de la population à travers les grands axes de la politique gouvernementale, tels que l'éducation, l'établissement d'un cadre propice aux affaires, la structuration des PME, la promotion des investissements et la création d'emplois.

« L'Etat tel que je le conçois doit être au service du citoyen.

C'est cette Haïti meilleure pour nos enfants qui doit nous souder.

», a fait savoir le Chef de l'Etat qui a particulièrement mis l'emphase sur la question paysanne qui doit être abordée dans le cadre d'une bonne politique d'aménagement du territoire.

Le Chef de l'Etat a une fois de plus évoqué la nécessité de la mise sur pied d'une nouvelle force de défense nationale qui doit permettre à l'Etat de reprendre le contrôle de son territoire, de surveiller les frontières et les ports, d'intervenir en cas de catastrophes naturelles et de prêter main forte à la Police Nationale d'Haïti (PNH).

Cela permettra au pays de recouvrer sa souveraineté et du même coup facilitera le retrait de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Le Président MARTELLY croit que la barque nationale doit prendre une autre direction et, à cette fin, convie tous les secteurs à apporter leur contribution pour permettre au pays de prendre les rails du développement au bénéfice de tous ses fils et de toutes ses filles.

Return to Message List