Discours - President Martelly - Banquet d'Etat - République de Chine (Taiwan)

Martelly News - April 22 2014, 12:30 PM

Discours - President Martelly - Banquet d'Etat offert par le Président de la République de Chine (Taïwan) Son Excellence MA Ying-Jeou

Excellence Monsieur le Président de la République de Chine,
Madame la Première Dame de la République de Chine,
Madame la Première Dame de la République d'Haïti,

Mesdames, Messieurs les Membres des Gouvernements taïwanais et haïtien,

Mesdames, Messieurs les membres du Corps diplomatique accrédités en République de Chine,

Distingués Invités,

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi, tout d'abord, de remercier Votre Excellence pour la chaleur de l'accueil que vous avez bien voulu réserver à la délégation haïtienne que je préside et des marques d'attention dont nous sommes entourés depuis notre arrivée dans cette belle capitale qu'est Taipei.

Partout où j'ai été, je n'ai cessé d'être impressionné par le dynamisme de ce pays magnifique et par le sentiment de confiance et d'optimisme qui y règne. Il convient de rendre un juste hommage à la République de Chine, héritière d'une brillante civilisation plusieurs fois millénaire, qui, malgré les vicissitudes historiques, a su se tailler une place de choix sur la scène mondiale, ou elle jouit d'une considération et d'un rayonnement remarquables.

Vous avez su, Monsieur le Président, avec intelligence et avec succès, poursuivre l'"uvre du père fondateur de la République de Chine, le Dr SUN Yat-Sen, du Président CHIANG Kai-Shek et de ses successeurs, et consolider la position de votre pays, qui est reconnu et admiré comme un havre de paix, de stabilité, de prospérité et de démocratie dans la région de l'Asie-Pacifique.


Il existe entre la République de Chine et la République d'Haïti une longue tradition d'amitié, qui remonte à l'établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays, en 1956. Cette amitié, scellée voilà bientôt soixante ans, a résisté aux turbulences de l'histoire.

Elle s'est raffermie au fil du temps.

Elle a donné naissance à une coopération féconde entre nos deux peuples.


J'ai eu l'honneur de vous accueillir en visite officielle à Port-au-Prince en juillet 2013. Cette visite, la première d'un Chef d'Etat chinois en Haïti, a illustré avec éclat le renforcement des liens multiples qui unissent nos deux pays. La visite d'Etat que j'effectue aujourd'hui en République de Chine, répondant à votre cordiale invitation, nous offre l'occasion de resserrer encore davantage les liens étroits d'amitié, de compréhension et de solidarité qui se sont tissés entre nos deux peuples au fil de l'histoire.

L'amitié haïtiano-taiwanaise, dont nous célébrons la vitalité, est solidement enracinée. Elle puise sa source dans l'attachement profond des deux pays aux valeurs et idéaux communs de liberté et de démocratie.

L'histoire nous a toujours trouvés côte-à-côte, parfois à des moments cruciaux, et nous serons toujours à vos côtés chaque fois qu'il s'agit de faire valoir le droit de la République de Chine à vivre en paix et en sécurité, à décider librement et par elle-même de son destin, et à contribuer activement à la paix et à la sécurité mondiales, ainsi qu'au développement international.

La République de Chine s'impose en effet comme un exemple à l'attention du monde.

Petite nation agricole, il y a à peine un demi-siècle, elle a su se transformer, entrer de plein pied dans la modernité et se hisser, à force de détermination et de courage, aux premiers rangs des nations du monde.

Aujourd'hui, la République de Chine est la 17ème puissance économique mondiale.

Démocratie dynamique et moderne, fière de son identité, de son histoire et de sa culture, pays exportateur par excellence, centre technologique d'avant-garde, jouissant d'une renommée mondiale pour la qualité de son industrie et de ses produits, votre pays est incontestablement une source d'inspiration, notamment pour les pays du Sud, dans la quête de leur voie de développement.

Ma visite en République de Chine se veut également une occasion d'apprendre et de tirer parti des leçons de ce qu'on appelle, à juste titre, le "miracle économique taiwanais".

Votre pays démontre qu'il n'y a pas de fatalité du sous-développement, et qu'il est possible a un petit pays, peu importent ses handicaps, ses faiblesses structurelles ou la modicité de ses ressources, de vaincre les obstacles à son épanouissement économique, s'il sait se doter d'une vision, instaurer un Etat de droit, garantir la stabilité, créer un climat propice à l'investissement et à l'entrepreneuriat et mettre en "uvre les réformes indispensables au succès de toute entreprise de développement.

Haïti, dans le cadre de ses efforts pour réussir son décollage économique et s'engager dans la voie du développement durable, peut sans nul doute s'inspirer de la réussite exemplaire de votre pays.

Mon Administration, pour sa part, s'est attelé, depuis bientôt trois ans, à la tâche d'instaurer les conditions nécessaires à la relance et au décollage économique, après plusieurs décennies de stagnation, de créer des emplois et d'alléger la pauvreté.

Il s'agit d'une tache monumentale, dont vous avez pu vous-même, Monsieur le Président, mesurer l'ampleur et les défis à l' occasion de votre visite en Haïti.

Sur le plan politique, nous avons consolidé nos institutions démocratiques.

Nous avons assaini les finances publiques.

Des réformes importantes, notamment au chapitre des politiques énergétique, portuaire, foncière ou minière, de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale, ont été menées à bien. Le climat d'investissement en Haïti s'est nettement amélioré.

Le programme de reconstruction, à la suite du séisme de 2010, va de l'avant, avec les difficultés inhérentes à la limitation des moyens financiers.

Haïti est fière de projeter une nouvelle image de marque internationale et d'afficher ses avantages concurrentiels et ses atouts.

Déjà, les premiers résultats se font sentir.

L'investissement national et étranger, tout comme le tourisme a repris.

Le pays est ouvert aux capitaux étrangers et attache un intérêt particulier à l'afflux d'investissements directs, porteurs de croissance et d'emplois.

De par sa situation géographique exceptionnelle, à proximité du vaste marché nord-américain, au carrefour des échanges trans-océaniques et dans le prolongement direct du canal de Panama, Haïti a vocation à redevenir une plaque tournante du commerce international dans les Caraïbes.

Dans ce contexte nouveau, Haïti se réjouit de compter sur la coopération de ses amis, notamment celle de la République de Chine, pour progresser dans la voie du développement.

Par le passé, cette coopération a donné des résultats parfois exceptionnels, en particulier dans le domaine agricole.

Nous nous félicitons, a cet égard, de l'aide octroyée récemment par Taiwan dans le cadre de l'aménagement de routes destinées, entre autres, à désenclaver des zones a fortes potentialités agricoles et touristiques et par la construction de bâtiments publics.

Aujourd'hui, un champ immense, au potentiel considérable, s'offre à la collaboration haïtiano-taiwanaise.

Et, nous croyons que le temps est venu pour nos deux pays de franchir une nouvelle étape dans l'histoire de leur coopération en établissant un partenariat stratégique, dans l'esprit d'amitié et de solidarité mutuelle qui a toujours caractérisé leurs relations.


Ce nouveau partenariat devrait, non seulement renforcer notre coopération bilatérale dans des secteurs comme l'agriculture, le tourisme, l'éducation, les transports, les infrastructures ou le développement urbain, mais aussi permettre au secteur privé des deux pays de jouer pleinement son rôle dans l'expansion des échanges économiques, techniques et commerciaux, notamment par l'accroissement sensible des flux d'investissement taiwanais en Haïti.

Et, par-dessus tout, Monsieur le Président, parallèlement aux actions en cours de l'amitié taiwanaise en Haïti, auxquelles j'accorde le meilleur prix, je me fais l'expression des aspirations de l'ensemble de la nation de voir se réaliser dans le pays, durant les deux années à venir, un symbole éclatant, spectaculaire, visible, utile, durable de la coopération entre nos deux peuples.

Je vous en fais part, Président MA, et vous y avez manifesté le plus haut intérêt. Ce pour lequel je vous renouvelle la reconnaissance du peuple haïtien.


Monsieur le Président,

Votre visite en Haïti, l'an dernier, et celle que j'effectue en République de Chine aujourd'hui soulignent l'importance que nous accordons tous deux à l'approfondissement de la compréhension mutuelle entre nos deux pays, notre détermination à ouvrir une nouvelle ère dans les relations bilatérales et notre volonté d'"uvrer de concert pour établir ce partenariat stratégique, mutuellement bénéfique que nous appelons de nos v"ux.

Je puis vous donner l'assurance que, pour ma part, je ne ménagerai aucun effort pour raffermir les liens d'amitié et de confiance entre nos deux pays et donner une ampleur nouvelle a la coopération entre nos deux Gouvernements, dont je souhaite ardemment qu'elle prenne la dimension d'un partenariat exemplaire.

Je forme le v"u que les relations sereines et harmonieuses qui existent si heureusement entre les peuples taiwanais et haïtien continuent de s'épanouir à travers une coopération renouvelée et toujours plus dynamique.

C'est dans cet esprit que, tant en mon nom propre qu'en celui de la Première Dame et de l'ensemble de la délégation haïtienne, je vous invite à lever votre verre :

- En l'honneur et au bonheur de Votre Excellence, Monsieur le Président MA, et de la Première Dame de Taïwan

A la prospérité croissante et continue du noble peuple taïwanais ;


- A l'amitié haïtiano-taiwanaise.


Je vous remercie.

Return to Message List