La caravane de la Première Dame termine sa course à Fonds-des-Nègres.

Martelly News - January 6 2012, 7:40 PM

Port-au-Prince, le 6 janvier 2012: La Première Dame de la République d'Haïti, Sophia Martelly était ce vendredi 6 janvier 2012 à Fonds-des-Nègres et à Léogane où elle a visité respectivement une école communautaire « La Famille » et l'Asile St-Vincent de Paul, une résidence pour personnes du troisième âge et jeunes déficients physiques et/ou mentaux.

A Fonds-des-Nègres, la Première Dame a procédé à sa dernière distribution de kits à travers le pays, dans le cadre du programme « Noël Solidarité ».

Elle a apporté aux jeunes écoliers des jouets et autres joujoux.

L'objectif était de leur ramener le sourire et les rassurer en ce qui a trait à sa très grande préoccupation à leur égard.

L'école communautaire « La Famille » avait servi d'abri provisoire à beaucoup de sinistrés après le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Tout en encourageant le respect de la famille et des valeurs morales et culturelles auprès de ces jeunes, Madame Martelly a invité la communauté de Fonds-des-Nègres à adopter de nouveaux comportements vis à vis des déshérités.

Elle promet d'encadrer toute initiative visant la promotion des droits des enfants et leur plein épanouissement.

Démarche accueillie favorablement par les responsables de l'école « La Famille » qui y voient la preuve d'un véritable engagement de la Première Dame en faveur des jeunes défavorisés du pays.

Cette tournée de la Première Dame l'a également conduite à l'Asile St-Vincent de Paul, à Léogane où elle a été reçue par les S"urs de cette communauté qui accueille environ deux cents personnes nécessiteuses, jeunes et vieilles, certaines à déficience mentale et/ou physique.

Elle les a encouragées et leur a demandé de ne pas abandonner.

Toujours sensible à leur cause, ainsi qu'aux personnes qui les soutiennent, Madame Martelly, au cours d'une longue discussion avec les S"urs administratrices de l'Asile St-Vincent de Paul, a promis de subvenir à certains besoins de cette communauté de braves gens qui, malgré cette lutte difficile, conservent en elles une force de vie incroyable et exemplaire.

La Première Dame de la République reste solidaire de la cause des personnes du troisième âge ainsi que de celle des jeunes enfants déshérités d'Haïti pour lesquels elle fait un plaidoyer quotidien auprès des instances concernées en vue d'une meilleure prise en charge de leur situation.

Return to Message List