Le Premier ministre rencontre des membres du secteur privé brésilien autour des opportunités d'investissement en Haïti

Martelly News - May 20 2013, 7:35 PM

Port-au-Prince, le Lundi 20 mai 2013.- Le Premier ministre, S.E.M. Laurent Salvador Lamothe, accompagné de certains membres de son Gouvernement, du secteur privé haïtien et de son cabinet particulier, a rencontré, ce lundi 20 mai, dans la capitale brésilienne, les responsables de la Confédération Nationale des Industries (CNI), une association brésilienne d'entrepreneurs.

Au cours de cette rencontre à laquelle ont pris part des entrepreneurs brésiliens, le Chef du Gouvernement haïtien a présenté un état des lieux du processus de reconstruction du pays suite au séisme dévastateur du 12 janvier 2010 et a dressé un tableau très prometteur quant aux opportunités d'affaires en Haïti.

Le Premier ministre Lamothe, au cours de son discours de circonstance, a invité les membres du secteur privé brésilien à venir bénéficier des avantages qu'offre Haïti dans différents domaines d'investissement notamment, la construction, l'énergie, le transport, la sous-traitance etc.

Le Chef du Gouvernement haïtien s'est félicité des avancées enregistrées dans le processus de reconstruction d'Haïti tout en réaffirmant la volonté de l'Administration Martelly/Lamothe à "uvrer en vue d'améliorer les conditions de vie de la population.

En marge de cette réunion, les hommes d'affaires haïtiens Reuven Bigio et Gregory Mevs respectivement membre et co-président du Conseil consultatif présidentiel pour le développement économique et l'investissement (PACEGI), ont présenté leur vision en ce qui a trait au développement d'Haïti. Ces hommes d'affaires en ont profité pour signaler d'importants investissements consentis dans le textile, en particulier dans la zone franche concernant Haïti et la République dominicaine.

Ainsi, les cas du parc industriel de Caracol et celui de CODEVI ont été pris en exemple.

Par ailleurs, M. Fernando Capellan qui intervenait à cette rencontre, a aussi plaidé pour l'investissement massif brésilien dans la sous-traitance et la nécessité pour les autorités brésiliennes d'approuver la loi préférentielle (Brazil Hope Help).

Au terme de sa visite à la Confédération Nationale des Industries (CNI), le Chef du Gouvernement a réaffirmé sa détermination de continuer à travailler en vue de placer Haïti au rang des pays émergents d'ici 2030.

Return to Message List